Les Chorégraphes ⓒ Pierre Tournier

Pierre Tournier, Christine Bastin, Série Les Chorégraphes, 2010, photographie.

C’est autour de l’âge de dix-sept ans que PIERRE TOURNIER découvre et définit le langage et les matériaux de son art singulier. Il est depuis resté fidèle à sa démarche dont, plus de trente ans après, il n’a pas encore épuisé les richesses.

Peinture et photographie sont les ingrédients de base de sa technique qui les projette dans l’espace au moyen d’une simple lanterne magique. En pratiquant cette extension du support graphique bidimensionnel à un monde en volume sculpté par la lumière, notre homme passe du même coup du statut de peintre/photographe à celui d’architecte dont l’argument serait la lumière. Ses manipulations sont capables de changer en clin d’œil l’aspect d’un lieu au point de le rendre méconnaissable même à ceux qui en sont familiers. Un système de cache de l’objectif de la lanterne manipulé par la main de l’artiste permet l’enchaînement rythmique de la projection des images qui ajoute une inimitable touche de vie aux inerties programmées de la machine. C’est ce que PIERRE TOURNIER appelle ses « percussions picturales ».

Au cours d’une pérégrination en Espagne, au début des années quatre-vingt-dix, l’artiste décide de joindre son art aux recherches de la musique électronique car il perçoit cette dernière comme capable de communiquer une impulsion à sa création visuelle et de s’y incarner. Cette expérience trans-sensorielle de l’oreille à l’œil et vice et versa, n’est pas sans rappeler les préoccupations de courant psychédélique.

Des recherches de PIERRE SHAEFFER aux tendances du mouvement techno, du pétillant du hip-hop, PIERRE TOURNIER est assurément un artiste bien de son temps. Son champ d’opération est celui de la lumière artificielle de la nuit industrielle et de la performance. Cela explique qu’il soit tout naturellement devenu scénographe/ décorateur et qu’il travaille avec des danseurs et des poètes. Sa remarquable série de portraits de chorégraphes est l’un des fleurons de sa production.

Il édite des œuvres sur des supports de matériaux et de formats les plus divers. Nées du mouvement, elles constituent la trace encore frémissante du tourbillon d’instants uniques dont l’écho remonte à l’œil du spectateur transformé en contemplateur d’un monde redevenu silencieux.

Portrait réalisé par Jules Merleau-Ponty

pierretournierpro@yahoo.fr

Instagram-logohttps://www.instagram.com/pierretournier/

Facebook-logohttps://www.facebook.com/pierretournierartist/

Tous les artistes