Leda & The Swan ⓒ Laura Courtney

Laura Courtney, Leda & The Swan, 2019, huile et cire sur toile.

Traduction proposée par Léa Mirabel

Les anciens textes védiques de l’Inde décrivent le monde matériel issu d’une triade cosmique de forces, de création, de maintien et de destruction. La force de maintien est nécessaire pour que la création et la destruction existent avec intégrité, pour un passage du temps nécessaire pour que l’une ou l’autre passe à l’état opposé. De cette interaction naît la Nature, toute la vie, le récit humain et le grand niveleur, le Temps.

Après avoir passé 20 ans dans un ashram de méditation, Laura Courtney est devenue peintre lorsqu’elle est retournée en Australie, où elle a grandi, il y a 10 ans. Inspirée par le paysage de Tasmanie, Laura Courtney s’est formée à la peinture à l’huile traditionnelle et a trouvé le genre de paysage représentatif qui lui convenait le mieux. Peu après, elle a commencé à incorporer la figure humaine dans ses scènes, réalisant qu’elle était plus intéressée par le récit humain dans le contexte de la nature.

Après avoir déménagé à Paris en 2017, Courtney a incorporé le médium de la cire froide dans sa pratique et a trouvé que les résultats variables lui donnaient le saut de développement et la plus grande gamme expressive et abstraite qu’elle recherchait, lançant une œuvre entièrement nouvelle. Les œuvres récentes de Courtney, inspirées des mythologies classiques et de l’inspiration romantique de certains paysages européens visités au cours des trois dernières années, sont tissées dans son récit personnel en évolution. Cette œuvre, « Leda & The Swan », est influencée par le mythe classique qui a inspiré les poètes et les artistes de notre civilisation. Pour Courtney, c’était le moment le plus tentant et le plus innocent, au moment où Léda se laisse séduire par la beauté de cet animal unique, mais ignore son véritable statut de Zeus, comme elle souhaite qu’il lui vienne, scellant ainsi son destin et le dénouement tragique et dramatique qui se poursuit pendant des générations.

Laura Courtney

Texte original

Ancient Vedic texts from India describe the material world arising from a cosmic triad of forces, creation, maintenance and destruction. The force of maintenance is necessary for creation and destruction to exist with integrity, for a necessary passage of time for either to move to the opposite state. From this interplay comes Nature, all of life, the human narrative and the great leveller, Time.

After 20 years in a meditation ashram Laura Courtney became a painter when 10 years ago she moved back to Australia where she grew up. Inspired by the Tasmanian landscape Courtney trained in traditional oil painting finding the genre of representational landscape most suited her. Soon after she began incorporating the human figure into her scenes realising she was most interested in the human narrative in the context of Nature.

After moving to Paris in 2017, Courtney incorporated cold wax medium into her practice, and found the variable results gave her the developmental leap and greater expressive, abstracted range that she was seeking, launching an entirely new oeuvre. Courtney’s recent new works inspired by classical Mythologies and the romantic inspiration from specific European landscapes visited in the last 3 years, are woven into her evolving personal narrative. This work ‘Leda & The Swan’ is influenced by the classical myth that has inspired poets and artists throughout our civilisation. For Courtney it was the tantalising and innocent moment just as Leda becomes enraptured by the beauty of this unique animal yet unaware of it’s true status as Zeus, as she desires for it to come to her, thereby sealing her fate and the tragic dramatic outcome that continues for generations.

Laura Courtney

lauralouisecourtney@gmail.com

Instagram-logo https://www.instagram.com/lauracourtneyartist/

Tous les artistes